Bleu-Rouge blog

Mon Weblog 3.3

29 Sep

Admin sys

Posted in on 29.09.06

Pour commencer, la plupart des gens de ce métier sont incroyablement têtus : tant qu’ils n’auront pas résolu un problème, ils refuseront de lâcher prise – un peu comme un bouledogue. Ils en viendront à négliger vie quotidienne, sommeil, nourriture, et s’y consacreront entièrement, bien au-delà des horaires de bureau habituels. On comprend les difficultés de la gestion du temps chez des gens entamant souvent un marathon intellectuel quand ils imaginaient ne consacrer que « quelques minutes » à résoudre un problème.

Par ailleurs, un admin sys est souvent bon et généreux, toujours désireux d’aider son prochain et d’assister autrui dans sa lutte avec des technologies aussi incompréhensibles qu’impitoyables. C’est l’homme à tout faire chargé du bon fonctionnement du système et grâce à qui les autres peuvent accomplir leur travail. On ne saurait blâmer un tel dévouement. Le problème est dans la réaction de ceux qui le fréquentent, s’ils s’en rendent compte : ils en abuseront en sollicitant toujours plus notre bon Samaritain. L’oracle spécialisé en technologies modernes verra immanquablement une file d’attente interminable se constituer sur le pas de sa porte, et se transformera en assistance technique universelle. Sa grand-mère et tous ses amis lui demanderont de régler leur montre à cristaux liquides, magnétoscopes, etc. le plus surprenant peut-être, c’est que l’admin sys adorera rendre ces services. Malheureusement, il est difficile de prévoir quoi que ce soit quand on peut être interrompu à tout instant par des appels au secours. Superman lui-même aurait sans doute aimé trouver le titre « Super-héros : gérez votre temps ! ».

En conséquence, l’administrateur système se sent souvent indispensable et adore trouver une solution aux catastrophes ou paniques qui surviennent dans les bureaux en cas de défaillance critique – il peut donc s’imaginer dans le rôle flatteur du deux ex machina. Ce n’est certes pas suffisant pour supporter les mille et une vicissitudes du métier, mais peut décider certains à opter pour cette carrière.

Je souhaite encore évoquer une facette de la personnalité de l’admin sys, aussi attendrissante qu’exaspérante pour ses proches – si ces derniers ne partagent pas sa passion. De plus, cette particularité complique considérablement toute tentative de gestion du temps. La voici : en général l’administrateur système adore son métier. Bricoler, bidouiller, trifouiller, installer, réparer, réinstaller, souder, etc. : quoi de plus amusant ? L’admin sys est souvent si mordu que, non content d’y passer toute sa journée de travail au bureau, il continue une fois rentré à la maison.

Un chef cuistot rencontré lors d’un voyage m’a un jour avoué détester faire la cuisine lors de ses congés : « Aucun facteur ne fait de longues promenades quand il rentre du travail. ». Cette idée est étrangère à la plupart des administrateurs système. Dans leur domicile, on les retrouve souvent courbés sur un ordinateur, où ils « bossent » pratiquement en permanence. Dans cette profession, travail et plaisir sont souvent indissociables. C’est à la fois formidable et inquiétant d’adorer ce que l’on fait au point de ne plus pouvoir s’arrêter.

David N. Blank-Edelman

3 Comments »

Creative Commons License