Bleu-Rouge blog

Mon Weblog 3.3

08 Sep

Mes dernières lectures

Posted in Lecture, Personnel, Photo on 08.09.07

Bernard Werber L’arbre des possibles
Bernard Werber
L’arbre des possibles

des histoires trop courtes, une illustration hésitante : du Werber moyen

Robert Vincent Joule et Jean Léon Beauvois La soumission librement consentie
Robert Vincent Joule et Jean Léon Beauvois
La soumission librement consentie

à lire par tous les filous !

Lauren Weisberger Le Diable s’habille en Prada
Lauren Weisberger
Le Diable s’habille en Prada

une femme étonnante, horrible mais charismatique

Dan Shi Mémoires d’un eunuque dans la Cité Interdite
Dan Shi
Mémoires d’un eunuque dans la Cité Interdite

la terrible histoire des eunuques : émouvant

Kevin Saad CosmoQueer
Kevin Saad
CosmoQueer

drôle

Kevin Saad CosmoQueer vs Starstraight
Kevin Saad
CosmoQueer vs Starstraight

drôle (bis)

Shakespeare Le Songe d’une nuit d’été (édition bilingue)
Shakespeare
Le Songe d’une nuit d’été
(édition bilingue)

magique : un rêve éveillé
bonus : je ne savais pas que Shakespeare était aussi drôle

Amélie Nothomb Acide sulfurique
Amélie Nothomb
Acide sulfurique

assez moyen

Pascal Pellerin Tout m’énerve
Pascal Pellerin
Tout m’énerve

agréable et oubliable

Frédéric Beigbeder L’Egoïste romantique
Frédéric Beigbeder
L’Egoïste romantique

du Beigbeder tout craché

Daniel Keyes Des fleurs pour Algernon
Daniel Keyes
Des fleurs pour Algernon

lu sur les conseils de Wilfrid
un début très difficile à lire
une histoire touchante et troublante

Pierre Bordage Porteurs d’âmes
Pierre Bordage
Porteurs d’âmes

une histoire policière avec un soupçon de SF

Robert Charles Wilson Spin
Robert Charles Wilson
Spin
“Prix Hugo 2006”

de la SF moderne : incroyable et pourtant si réel
j’ai accroché de la première à la dernière ligne

Jirô Taniguchi Le sauveteur
Jirô Taniguchi
Le sauveteur

des images toujours aussi belles mais une histoire sans intérêt

Georges Chétochine … Et la gentillesse dans tout ça ?
Georges Chétochine
… Et la gentillesse dans tout ça ?

il faut être gentil !

Le Blog du Petit Nicolin
Nicolin
Le Blog du Petit Nicolin

un bon divertissement

Jirô Taniguchi L’homme qui marche
Jirô Taniguchi
L’homme qui marche

reposant : un livre à contempler !

Jirô Taniguchi Un ciel radieux
Jirô Taniguchi
Un ciel radieux

dessinateur de talent

Amélie Nothomb Ni d’Eve ni d’Adam
Amélie Nothomb
Ni d’Eve ni d’Adam

dans la même veine que Stupeur et Tremblement

J K Rowling Harry Potter et les Reliques de la Mort
J K Rowling
Harry Potter et les Reliques de la Mort
(version traduite)

ça va trop vite, trop de chose, happy end

tags:

2 Comments »

10 Jun

Le Poudlard Express sillonne la France

Posted in Divers on 10.06.07

À l’occasion de la sortie de Harry Potter et l’Ordre du Phénix dans les salles obscures le 11 juillet, le train s’arrêtera à Paris Nord le 19 juin.

Source : La Gazette du Sorcier

tags:

No Comments »

06 Jun

Harry Potter et les Reliques de la Mort

Posted in Lecture on 06.06.07

Le tome 7 des aventures en français du jeune sorcier sortira le vendredi 26 octobre 2007 à minuit. Il s’intitulera Harry Potter et les Reliques de la Mort.

tags:

One comment »

26 Apr

Harry Potter et l’Ordre du Phoenix

Posted in Cinéma on 26.04.07

J’en parlais déjà en novembre dernier, ça approche :

Harry Potter et l’Ordre du Phoenix
Nouvelle affiche
et plein de photos

http://www.youtube.com/watch?v=eKcSiNsBUCs
Nouvelle bande annonce

http://www.youtube.com/watch?v=OeG0I0vxbtM
Reportage

tags:

One comment »

15 Mar

Les Anglais ne lisent pas leurs livres

Posted in Lecture on 15.03.07

Stupéfiant !

Nos voisins d’outre-Manche ont tout compris du potentiel décoratif, dans une maison, d’une bibliothèque remplie de livres. Une enquête révèle que plus de la moitié des personnes interrogées achètent des livres qu’ils ne liront jamais. Et quand ils daignent les ouvrir, bien souvent, ils ne les finissent pas.

Parmi les ouvrages les plus souvent inachevés, figurent Ma vie, l’autobiographie fleuve de Bill Clinton (1024 pages), ou encore le quatrième tome des aventures d’Harry Potter, Harry Potter et la coupe de feu (734 pages), deux best-sellers mondiaux qui ont laissés en route près d’un lecteur sur trois (30 et 32% respectivement).

Comment peut-on s’arrêter au beau milieu d’un livre aussi passionnant ?

Source : TF1

tags:

2 Comments »

13 Mar

Le songe d’une nuit d’été

Posted in Théâtre on 13.03.07

Vendredi, avec Wilfrid, nous avons pu assister à une des premières représentations du Songe d’une nuit d’été à la MC93. Mon article ne saura pas retranscrire l’émotion que j’ai ressenti en voyant cette création.

Le Songe d’une nuit d’été © Michel Gantner

Déjà le texte : c’est la première fois que j’écoute une pièce de Shakespeare, c’est tout simplement beau. William Shakespeare tire une profondeur et une puissance des mots, c’est incroyable, je suis sous le charme. Ce n’est pas du tout élitiste comme je pouvais m’y attendre.

Ensuite le sujet : les songes, les rêves, quoi de mieux pour m’emmener au coeur d’une histoire ? Une reine des fées, de l’amour, de la jalousie et même du sexe. Tout est merveilleuse mêlé pour créer un conte universel.

Pour finir la mise en scène : moderne et classique, un mix surprenant. Les hommes joués par des femmes, les femmes jouées par des hommes, tout le monde en jupe, en robe ou nu. Tout est noir ou blanc ou les deux. La forêt originelle est représentée par une forêt de tubes illuminés par des néons…

tags: ,

2 Comments »

24 Feb

Eternity Express – Jean-Michel Truong

Posted in Lecture, Personnel on 24.02.07

Eternity Express - Jean-Michel Truong

Dans un futur proche, toujours plus assoiffés de nouvelles technologies, les investisseurs mondiaux n’ont pu anticiper le sinistre krach boursier qui vient de mener l’Occident aux portes du chaos. Aujourd’hui incapable d’entretenir une génération de baby-boomers devenus pauvres et vieillissants, l’Union est contrainte de vote la fameuse “loi de délocalisation du 3e âge”…

Selon son habitude, il n’exprimait pas directement sa pensée, se contentant d’énoncer des généralités d’apparence banale, mais qui ensemble constituaient les prémisses d’un implacable syllogisme dont il laissait à son interlocuteur la responsabilité de tirer seul la conclusion.

Lieu commun aussi erroné que dangereux ! expliqua Xuan, implacable. Toutes les vies sont loin d’être égales, comme pourrait te l’apprendre le plus pouilleux des bergers du Sahel, qui sait bien, lui, quand vient la sécheresse, quelles bêtes préserver et lesquelles sacrifier. La vie d’un étalon vaut plus que celle d’un hongre, celle d’un entrepreneur plus que celle d’un ouvrier, et celle d’un futur producteur davantage que celle d’un retraité. Les seconds ne survivent que grâce à la fécondité, à la créativité et à la productivité des premiers. Cette évidence ne t’échappe que parce que, en ces temps prospères, nous n’avons pas à choisir de manière explicite entre les uns et les autres. C’est ainsi pourtant : Il faut que certains meurent pour que le plus grand nombre vive.

tags:

No Comments »

26 Jan

Le journal de mon père

Posted in Lecture on 26.01.07

Jirô Taniguchi - Le Journal de mon Père

Un livre-manga très touchant, l’histoire d’un homme qui a quitté sa famille très jeune et qui revient dans sa ville natale pour la mort de son père.

tags:

No Comments »

21 Jan

Taschen faisait des soldes

Posted in Lecture, Personnel, Photo on 21.01.07

Jeudi, vendredi et samedi, l’éditeur Taschen faisait des soldes, essentiellement du -50%. J’ai pu y trouver :

dali.jpg

iconschristmas.jpg

iconsstudios.jpg

Mountain Interiors

Extra/Ordinary Objects 2

Art Now

tags:

No Comments »

13 Jan

Dernier inventaire avant liquidation – Frédéric Beigbeder

Posted in Lecture on 13.01.07

Frédéric Beigbeder fait une mini critique pour les 50 livres choisis par 6000 lecteurs du Monde lors du changement de siècle.

Dans le domaine des sentiments, le réel ne se distingue pas de l’imaginaire. Et, s’il suffit d’imaginer qu’on aime, pour aimer, ainsi suffit-it de se dire qu’on imagine aimer, quand on aime, pour aussitôt aimer un peu moins, et même pour se détacher un peu de ce qu’on aime…

tags:

No Comments »

10 Dec

Confucius – Les Entretiens

Posted in Lecture on 10.12.06

Zixia dit : “Un homme qui priserait la vertu plutôt que le plaisir, qui se dévouerait de toutes ses forces au service de ses parents, qui serait prêt à donner sa vie pour son souverain, qui tiendrait fidèlement ses promesses envers ses amis – quand bien même d’aucuns le diraient inculte, je maintiendrai pour ma part que c’est un homme éduqué.”

Yuan Xian servait Confucius en qualité d’intendant. Confucius lui offrit neuf cents mesures de grain. Yuan Xian les refusa. Le Maître dit : “Ne les refuse pas, tu peux toujours les donner aux gens de ton village.”

Ran Qiu dit : “Ce n’est pas que je n’aime pas votre doctrine, mais elle dépasse mes forces.” Le Maître répondit : “Qui est à bout de forces, peut toujours s’arrêter à mi-route. Mais toi, tu as renoncé d’avance.”

Le Maître dit : “Visez la Voie ; misez sur la vertu ; fondez sur le bien et délassez-vous avec les arts.”

Le Maître dit : “Celui qui sait ne doute pas ; celui qui est bon n’est pas inquiet ; celui qui est brave n’a pas peur.”

Zilu demanda comment on doit servir son souverain. Le Maître dit : “Ne lui cachez rien, quitte à le heurter.”

Le Maître dit : “Zilu, comme ils sont rares ceux qui comprennent la vertu !”

Le Maître dit : “L’honnête homme est droit, mais pas rigide.”

Confucius dit : “Trois sortes de plaisir sont bénéfiques, trois sortes de plaisirs sont néfastes. Les bénéfiques : le plaisir qu’on tire d’un rituel et d’une musique bien réglés, le plaisir de célébrer les mérites d’autrui, le plaisir d’avoir beaucoup d’amis pleins de talent. Les néfastes : les plaisirs de l’extravagance, les plaisirs du vagabondage, les plaisirs de la ripaille.”

Ru Bei voulait voir Confucius. Confucius refusa de le recevoir, prétextant qu’il était souffrant. Mais comme le serviteur chargé de ce message quittait sa chambre, Confucius prit sa cithare et se mit à chanter de façon que son visiteur l’entendît.

Ziyou dit : “Le deuil doit exprimer la douleur, et rien de plus.”

Shusun Wushu disait du mal de Confucius. Zigong dit : “Ca ne fait rien. Confucius est au-dessus de tout cela. L’éminence des autres sages est comme une colline qu’on peut escalader. Confucius est comme le soleil et la lune : essayez de sauter par-dessus ! Qui voudrait se couper de leur lumière n’affecterait nullement le soleil et la lune, il montrerait seulement qu’il ne connaît pas ses propres limites.”

tags:

No Comments »

10 Dec

Alain Soral – Scandale à SciencesPo

Posted in Divers on 10.12.06

http://www.youtube.com/watch?v=TcRiGgdZCIU

tags:

2 Comments »

17 Nov

Harry Potter et l’ordre du Phoenix

Posted in Cinéma, Photo on 17.11.06

harry_potter_5_10.jpg

tags:

5 Comments »

11 Sep

99 F 14.99 € 6.20€

Posted in Lecture on 11.09.06

“Il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentir” (Evangile selon saint Luc)

… Si nous poursuivons notre comparaison avec le pigiste du Figaro, le travail du créatif [ndlr : de publicité] c’est un peu comme si son article était corrigé par le rédacteur en chef adjoint, puis le rédacteur en chef, puis le directeur de la rédaction, puis relu et modifié par tous les gens mentionnés dans son texte, puis lu en public devant un échantillon représentatif du lectorat du journal, avant d’être modifié à nouveau, le tout avec 90 chances sur 100 de ne pas être publié au bout du compte. Connaissez-vous beaucoup de journaliste qui accepteraient de subir pareil traitement ?

Nous sommes tous des protitués. 95% des gens accepteraient de coucher si on leur proposait 1500 euros. N’importe quelle nana te suce sans doute à partir de la moitié. Elle fera la vexée, ne s’en vantera pas devant ses copines, mais je pense qu’à mille tu en fais ce que tu veux. Et même pour moins. On peut avoir qui on veut, c’est juste une question de tarif : refuseriez-vous une pipe à un million, dix millions, cent millions ?

Frédéric Beigbeder

tags:

No Comments »

06 Sep

Comment voyager avec un saumon

Posted in Lecture on 06.09.06

Je connaissais les chefs d’oeuvres “Le Nom de la rose” et “L’Ile du jour d’avant” mais je ne me doutais pas qu’Umberto Eco pouvait être aussi drôle. C’est parfois d’une finesse invraisemblable.

Nos écrans pullulent désormais d’analphabètes fiers de leur baragouin, d’homosexuels se plaisant à traiter de “vieille pédale” leur homologues, d’ensorceleuses sur le retour arborant leurs charmes décatis, de chanteurs experts en couacs, de bas-bleus affirmant “l’oblitération palingénésique du subconscient humain”, de cocus contents, de savants fous, de génies incompris, d’écrivains publiant à compte d’auteur, de journalistes donnant des baffes et de présentateurs les recevant, heureux de penser que l’épicier du coin en parlera le lendemain.
Si l’idiot du village s’exhibe en jubilant, nous pouvons rire sans remords. Rire du débile est redevenu “politically correct”.

1992

Comment répondre à la question “Comment ca va ?”
Icare : “Je me suis planté.”
Thésée : “J’ai un fil à la patte.”
Priape : “Je fais la queue.”
Epiménide : “Je mentirais si je vous le disais.”
Lucifer : “Ca va Dieu sait comment.”
Charlemagne : “Pour être franc, bien.”
Christophe Colomb : “Je ne touche plus terre !”
Sade : “Foutrement bien !”
Marie Curie : “Je suis radieuse !”
Boole : “Soit bien soit mal.”
Freud : “Et vous ?”
Jean-Baptiste : “Ca ira, j’en mets ma tête à couper.”
Jésus : “Je revis.”
Jérôme Bosch : “Bien, par tous les diables !”
Volta : “plus ou moins…”
Poe : “Extraordinairement.”
Einstein : “Relativement bien.”

tags:

No Comments »

Creative Commons License